Ma calèche

Du fond de ma mémoire ell’e se trouve remise
vers la meule de foin au fond de la remise.
On ne pouvait la voir, c’était notre cachette
où ma cousine et moi, le doigt sur la gachette,
on parcourait le monde en évitant les flèches
et tirant sur la bride, en avant, ma calèche !

Tcha ! HUe ! dia ! tatinng ! Allez !
On va être rejoint ! Non, sauvés !

« Reposons-nous derrièr’e ce cornichon géant »
« Ce sont là des cactus ! »- Je faisais le savant –
Oh ma fiancée tu es blessée, il faut sur l’heure
trouver un docteur, hop ! C’était moi le docteur !
Pour nous marier fallait un prêtre pour le prêche :
j’assurais et l’autel c’était notre calèche

Les revoilà ! Vite ! Merci, Padré.
On va être rejoint , hue ! Allez !

On fouettait les chevaux mais combien étaient-ils ?
A nous entendre hennir peut-être cent ou mille !
Bruitag’es et scénarios, on chiadait les détails
sur le siège en cuir d’où « ernissait » de la paille.
Que de fois, juste à temps, j’ai actionné le frein
à manivell’e, stoppant juste avant le ravin.

OOOH ! Cette fois-ci, nous sommes coincés…
« Ohé, les enfants ! C’est l’heure du goûter ! Ouf, sauvés !

Adult’es qui ricanez d’e mes souv’enirs de morpion,
ma calèch’e vous en eut écrasé les arpions !
Hélas ell’e fut vendue pour orner l’extérieur
d’un bourgeois sédentair’e qui l’a chargée de fleurs :
chrysanthèm’es ! Mais la terr’e qui l’enlis’e ne l’empèche
pas d’entendre ces cris : « en avant, ma calèche ! »

Tcha ! HUe ! dia ! Damned, les jeux sont faits :
le temps nous a rejoint, nous sommes refaits !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :