Quarante ans

A quarante ans, putain !
Si sont bons mes calculs,
vu que à quatre-vingts,
je s’erai dans le sapin,
à quarante ans, putain !
Je bascule, je bascule !

Quarante ans, on est digne,
pas question de lifting,
on se bouge le pudding
en faisant du jogging,
un cheveu en banane
et les autres coiffés “moine” ;
quarante ans, on est in,
on s’appelle et on dîne.

Quarante ans, je bascule,
à propos de“bascule”,
elle crie ses haillons,
ma bedaine au bedon,
à quarante ans, c’est nul,
il faut faire taire haillons (“terraillon” !)

Quarante ans, camarades,
Quarante ans, je me tâte,
nos moyens d’e  production
s’écriv’ent en minuscules ;
nos points d’exclamation :
de petites virgules !
Quarante ans, je me tâte,
j’en ai gros sur la prostate !

Mais à quarante ans, Madame,
si sont bons mes calculs,
on a deux fois vingt ans,
pour fêter l’évèn’ement,
à quarante ans, Madame,
tu m’e bouscules et … on bascule !

tatatan !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :